1 Livre ou 1 Hydrolat de Rose OFFERT à partir de 49€ d'achat + Transport OFFERT* à partir de 39€ d'achat ! *France métropolitaine

Les huiles essentielles pour éviter les cicatrices

Avant ou après une opération, vous pouvez agir sur votre cicatrice et les traces plus ou moins importantes qu’elle laissera sur votre peau, surtout si la zone concernée est exposée (aux éléments comme aux regards), par exemple le visage. Bien sûr, un bon nettoyage de la plaie est la base d’une jolie cicatrisation. Quand il s’agit de toutes petites plaies, par exemple pour éviter une cicatrice dûe à un bouton, le tea tree peut être approprié ; mais une future cicatrice liée à une opération requiert des soins spécifiques.

Quand elle est encore rosée, vous pouvez la traiter avec les huiles essentielles appropriées afin de minimiser les traces par la suite : découvrez les conseils de notre aromathérapeute. 

Avant une opération : la méthode favorable à une bonne cicatrisation

3 jours avant l’opération, mélangez 2 à 4 gouttes d’huile essentielle d’Hélichryse italienne avec quelques gouttes d’huile végétale de Noyau d’abricot. Massez en profondeur la zone qui va être opérée 2 à 3 fois par jour. 

Cette méthode est interdite pour les enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes sous anticoagulant. 

Immédiatement après l’opération : laissez faire votre corps !

Juste après l’opération, si vous avez des points ou des agrafes, il ne faut pas utiliser les huiles essentielles pour l’instant, afin de ne pas trop accélérer la cicatrisation. En effet, en post-opératoire, vous risqueriez de faire “coller” les points ou les agrafes à la peau.  

Après le retrait des points et agraphes : la synergie complète

Voici la synergie proposée par notre aromathérapeute pour minimiser la trace laissée. Dans un flacon de 20 ml, mélangez : 

Massez votre cicatrice 2 à 3 fois par jour avec cette préparation. Dès le début de la cicatrisation, prenez-en bien l’habitude afin qu’elle devienne plus fine et plus jolie. Les cicatrices profondes peuvent mettre environ un an avant d’avoir leur aspect “définitif” : ne perdez pas espoir car pendant ce laps de temps, vous pouvez agir dessus ! 

Cette composition est interdite pour les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes sous anticoagulant ou ayant des troubles de la coagulation.

Évitez également les expositions au soleil, parce que le soleil accélère la cicatrisation et il risque en conséquence de laisser des traces supplémentaires.  

Malheureusement, concernant les cicatrices anciennes (qui ne sont plus rosées), vous ne pourrez plus rien faire.

Focus sur les cicatrices chéloïdes

Une cicatrice est devenue chéloïde si elle a changé de couleur, en passant d'un rouge à un brun rouge. En la touchant, vous vous rendez compte qu'elle a durci et qu'elle est peut-être même boursouflée. Elle peut également avoir pris de l'ampleur et s'être étendue. 

Voici une préparation afin d'en améliorer l'aspect. Dans un flacon de 10 ml, mélangez :

Complétez le flacon avec de l'huile végétale de rose musquée, de calendula ou encore de millepertuis (attention, avec cette-dernière, pas d'exposition au soleil possible !).

Il vous suffira d’utiliser 3 à 4 gouttes de ce mélange 2 fois par jour pour masser la cicatrice, en insistant bien afin de « l'aplatir ».

Alexia Treny - Aromathérapeute
Tous droits réservés - Copyright © 2023