Le grand guide des huiles essentielles de Fabienne Millet Agrandir l'image

Le grand guide des huiles essentielles - Edition Marabout

Le guide le plus complet du marché. Cette nouvelle édition aborde plus de 110 pathologies et présente plus de 70 huiles essentielles pour soigner et soulager les maux du quotidien en toute sécurité mais aussi pour votre bien-être et pour une maison plus saine et plus agréable. L'auteur Fabienne Millet est docteur en pharmacie, diplômée en phytothérapie et en aromathérapie.

17,90 €

En stock

Livraison

Livraison prévue à partir du 08/12/2016

Les commandes passées avant 15H sont préparées & expédiées le jour même.
Livraison en France, DOM-TOM & Europe.

Huiles essentielles et végétales pures et naturelles Huiles essentielles écocertifiées Une pipette compte-gouttes offerte Transport Offert Livraison avec suivi Colissimo

La nouvelle approche est résolument très pratique avec un classement par ordre alphabétique, des encadrés, des recommandations et mises en garde pour les enfants ou femmes enceintes.

 

Auteur : Dr Fabienne Millet
Editeur : Marabout (26 août 2015)
Collection : Santé
254 pages

 

Dimensions du produit : 18,5 x 4 x 25,5 cm

 

ISBN-10: 2501101308
ISBN-13: 978-2501101301

 

Extrait du livre

Pour une bonne utilisation des huiles essentielles, il est important de préciser un certain nombre de définitions et de points de repère afin d'éviter des erreurs et des confusions.

 

Aromathérapie
du grec aroma, «odeur» et therapia, «soins»

 

Ce terme renvoie à l'utilisation des huiles essentielles, essences et hydrolats obtenus à partir des plantes aromatiques.
Le terme «thérapie» oriente vers un usage médical pour soigner ou prévenir certaines pathologies. Il est à noter que l'aromathérapie fait partie des médecines globales naturelles. Cela inclut une prise en charge de l'individu lorsqu'il est malade ainsi que pour le garder en bonne santé. Par exemple, en période grippale, assainir l'atmosphère avec des HE permet de prévenir l'arrivée de la grippe ou la contagion à toute la famille. Le terme «aroma», quant à lui, fait référence à la notion d'odeur. Les odeurs ne nous laissent pas insensibles et peuvent modifier notre comportement. Se parfumer est un geste très ancien, toujours utilisé. Il est associé à une identification sociale et à une notion de plaisir pour soi-même et les autres.


Le parfum est utilisé pour un usage cosmétique, pour le plaisir ou pour parfumer, désodoriser, un intérieur. L'aromathérapie associe donc les actes de se soigner et de se faire plaisir grâce aux propriétés thérapeutiques et odorantes des huiles essentielles, des essences et des hydrolats.


Comme nous l'avons dit, l'aromathérapie n'est pas une médecine douce, car il existe des précautions, des toxicités et des restrictions d'utilisations. Bien utilisées, les huiles essentielles n'apportent que des effets positifs.


Il ne faut pas confondre aromathérapie et phytothérapie. Un de mes professeurs disait : «Ne parler que des huiles essentielles reviendrait à ne nommer que l'alcool pour parler du vin.» Les propriétés et les modes d'utilisation sont différents.

 

Phytothérapie
du grec phytos, «plante»

 

La phytothérapie est une thérapeutique utilisant des parties (feuilles, fleurs, écorce, racines, graines, fruits/ zeste...) des plantes médicinales aromatiques ou non aromatiques, ou leurs formes immédiatement dérivées excluant les principes actifs d'extraction pure isolés.


De nombreuses formes médicamenteuses sont proposées : tisanes, gélules d'extrait ou de poudre, teinture mère, macérât glycérine, EPS, jus de plantes... Elles présentent chacune des concentrations en principes actifs qui expliquent leur efficacité et leurs usages. Sachez que les plantes médicinales ne possèdent ni l'activité, ni l'intensité pharmacologique et clinique des huiles essentielles.


Leur toxicité est en revanche moindre, et les propriétés de la plante ne sont pas les mêmes que celles des huiles essentielles, des essences et des hydrolats extraits de ces dernières. Cela ne dispense pas d'être attentif aux produits et aux conseils prodigués en phytothérapie. Les propriétés sont parfois très différentes. Par exemple : l'huile essentielle Eucalyptus globulus possède des actions expectorantes, mucolytiques et bactéricides tandis que la feuille utilisée en phytothérapie est hypoglycémiante (cf. Glossaire p. 460).


Une plante aromatique contient en moyenne 2 à 5 % de substances odorantes par rapport à l'ensemble des constituants de la plante (avec des extrêmes de 1 à 15 %).


La phytothérapie et l'aromathérapie sont complémentaires, et il est facile et recommandé de les associer dans bien des cas (pathologies et cosmétique). Elles sont toutes les deux dans la liste des médecines globales.

 

(...)

20 autres produits dans la même catégorie :