Les textes, les propriétés connues en aromathérapie, les conseils d'utilisation en aromathérapie et les voies d'administration en aromathérapie qui suivent sont des informations générales tirées de bibliographies dans le milieu des huiles essentielles et de l'aromathérapie.

CardamomeL'huile essentielle de Cardamome

La cardamome est une plante herbacée qui produit des fleurs et des graines. Ces graines sont utilisées dans la cuisine comme épice tout en facilitant la digestion. Originaire du Guatemala, on la retrouve aussi en Inde ou en Tanzanie. De la même famille que le gingembre, elle est connue pour stimuler et revitaliser.

L'huile essentielle de cardamome est connue pour être un puissant expectorant, elle est utilisée en cas d'infections ORL pour fluidifier les sécrétions. L'huile essentielle de cardamome est également connue pour aider à favoriser la digestion et mieux respirer.

Propriétés connues en aromathérapie


Mieux respirer

  • Expectorante, fluidifiante 
  • Lutte contre la bronchite 

 Mieux digérer

  • Antispasmodique
  • Stimule l’appétit 
  • Antiparasitaire intestinale, vermifuge
  • Favorise la digestion
  • Lutte contre les flatulences, nausées, l’aérophagie, les indigestions, les coliques et la mauvaise haleine

 Intime 

  • Lutte contre les cystites
  • Antispasmodique sur les douleurs de règles 

 

Sommeil et Energie

  • Tonifiante
  • Aphrodisiaque
  • Calmante, apaisante, relaxante 

 

Conseils d'utilisation en aromathérapie


Diffusion : Quelques gouttes dans un diffuseur électrique.

  

Soin : 2 gouttes d’huile essentielle Bio sur une boulette de mie de pain ou une cuillère à soupe d’huile végétale pour lutter contre la digestion lente ou en cas de mauvaise haleine.

 
Massage : 6 gouttes dans 10ml d'huile végétale en massage sur le ventre pour lutter contre les flatulences et les gaz.

 
Inhalation : 2 gouttes sur un mouchoir à respirer profondément en cas d'infections respiratoires.

 

Cuisine : Respectez la dose à mettre dans votre plat en ne dépassant pas 5 gouttes. 

  

Voies d'administration en aromathérapie


Voie interne : oui mais avec le suivi d’un professionnel et toujours sur une courte période

Voie cutanée : oui (il ne faudra pas dépasser une concentration maximale de 20% diluée dans une huile végétale) 
Diffusion : oui
Inhalation : oui

 

Précautions d’utilisation : 

Ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 6 ans 

Déconseillée pendant le premier trimestre de la grossesse 

Déconseillée en cas de risque de convulsions

Ne jamais appliquer sur le visage d’un enfant ou d’un adulte 

Un test au pli du coude sera à réaliser afin de contrôler le risque d’intolérance cutanée car cette huile essentielle peut être irritante sur les peaux sensibles.

 

Alexia Treny - Aromathérapeute
Tous droits réservés - Copyright © 2020