Commande possible au 09 67 57 56 85 de 9h à 13h
Prix d'un appel local

Quand le nez est bouché

Mal de tête très intense, douleur au niveau des sinus (c’est-à-dire au dessus des sourcils et de la mâchoire supérieure), sécrétions nasales épaisses et colorées, vertiges... beaucoup de symptômes et tous très forts ?

Le but est de décongestionner les sinus et fluidifier les sécrétions afin d’éliminer l’infection.
Il ne faut surtout pas prendre de quoi stopper l’écoulement sinon vous allez favoriser la surinfection. 

Tout d’abord, exercez des massages réguliers, minimum 3 ou 4 fois par jour, au niveau du front avec cette synergie :

recette-icon.png Mélangez :

 1 goutte d'huile essentielle de Ravintsara

 1 goutte d'huile essentielle de Tea Tree

 1 goutte d'huile essentielle de Pin sylvestre

 1 goutte d'huile essentielle de Menthe Poivrée.

À mélanger dans une cuillère à café d’huile végétale d’Amande Douce par exemple.

Mettez également cette préparation soit sur un mouchoir, soit sur un patin de feutrine pour les colliers aromatiques, que vous sentirez régulièrement dans la journée.

Il vous faudra également faire des inhalations :

Je vous propose une composition plus puissante que celle pour le rhume, nécessitant des huiles plus anti-infectieuses pour les sinusites.

Dans un premier temps, faites un bon nettoyage de nez avec un spray d’eau de mer puis mouchez-vous bien. Puis dans un bol d’eau très chaude (non bouillante) :

recette-icon.png Mélangez :

 3 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara

 2 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree

 2 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble

Vous pouvez prendre cette préparation ainsi ou bien dans une tisane au thym, en mettant tout d’abord au fond de la tasse le miel et les huiles essentielles puis ensuite l’eau bouillante afin que les huiles se répartissent dans votre eau.

Respirez cette synergie pendant 10 à 15 minutes.
Il ne faut surtout pas sortir dans les 2 à 3 heures qui suivent une inhalation ! Vos sinus seront bien dilatés et à chaud donc si vous sortez vous risquez de surinfecter l’inflammation.

Alexia Treny - Aromathérapeute
Tous droits réservés - Copyright © 2018